vendredi 20 mars 2009

Serial killer

Seul le début de l’histoire est inventée mais possible…le reste est malheureusement vrai.

Cela se passe pendant l'occupation allemande en Pologne. Un jeune homme est poursuivi par un SS et se retrouve bloqué dans une impasse. Au moment où le SS va l'abattre, une voix retentit et dit:
- "il ne faut pas tuer cet homme car il deviendra pape !"le SS répond: "et moi, alors...!"
-"toi aussi, mais un peu plus tard!"


Cela se passe le 28 Mars 1939, la guerre d’Espagne se termine par le défilé de la victoire pour Franco. Trois jours plus tard, le 31 Mars 1939, le général Franco reçoit ce message :

« Nous Nous réjouissons avec Votre Excellence de la victoire tant désirée de l’Espagne catholique.
Nous formons des vœux pour que votre très cher pays, une fois la paix obtenue, reprenne avec une vigueur nouvelle ses antiques traditions chrétiennes qui lui ont donné tant de grandeur.
C'est animé par ces sentiments que Nous adressons à Votre Excellence et à tout le noble peuple espagnol Notre bénédiction apostolique."

C’est le dénommé Pie XII, pape de son état qui a envoyé ce message.
Quelques mois plus tard, c’est ce même Pie XII qui bénira les troupes nazies sur la place St Pierre et tournera la tête de l’autre côté pendant la shoa.

Cela se passe dans les années 80, lors d’un de ses voyages au Mexique, JPII déclare la fleur au fusil que l’usage du préservatif c’est pas bien, pas bon pour les chrétiens, que seule l’abstinence etc…...Quelques mois plus tard les chiffres du sida remontent en flèche et les membres du planning familial mexicain voient leurs efforts de plusieurs années engloutis.

Cela se passe pendant la guerre dans l’ex-Yougoslavie où des milices serbes ou croates ou les deux ont pratiqué le viol systématique des femmes dans un but de purification ethnique. L’Eglise a dénoncé les femmes qui voulaient avorter au motif qu’elles ne respectaient pas la volonté de dieu.


Cela s’est passé ces jours derniers. L’oberstumfurher Ratzinger commence par lever l’excommunication d’un évêque négationniste puis sur sa lancée il déclare en Afrique o$ le sida fait des ravages, que l’usage du préservatif ne fait que développer le sida et enfin il excommunie une mère brésilienne au motif qu’elle vient de faire avorter sa fillette de 9 ans qui était violée depuis trois ans par son beau-père. L’ex membre des jeunesses hitlériennes a rajouté que l’avortement était un crime plus grave que le viol.

Comme son furher bien aimé, Ratzinger va pouvoir continuer sa petite vie tranquille en tuant des millions de pauvres gens sans avoir une seule goutte de sang sur les mains.

Je finirai sur :

Un regret : c’est bien dommage que la mère Ratzinger ne se soit pas fait avorter quand elle portait le petit Joseph Aloïs.

Une certitude : ce mec ne s’est jamais fait sodomiser.

Un conseil : demandez à être débaptisé par millions. C’est très simple : il suffit d’envoyer la demande à la paroisse où vous avez été aspergé.

Un espoir ; j’espère que cet assassin (j’ai beau cherché je ne trouve pas d’autre mot) sera traduit devant le tribunal pénal international pour crimes contre l’humanité.

Un sentiment : la nausée chaque fois que je le vois.

3 commentaires:

MACAO a dit…

Rien à redire juste à relire et à distribuer!

Tulipe a dit…

Il y a longtemps maintenant, très longtemps... je n'étais pas encore une jeune fille en fleur, on m'a dit que le pape était infaillible, qu'il recevait directement la parole de Dieu !!!
Ce jour là, j'ai enfin compris qu'on m'avait bernée...
je partage tes nausées.

Marie Deschaux a dit…

Très belle et intelligente façon de présenter les choses. Je suis d'accord, de tels propos devraient être entendus dans une cour pénale internationale!!!
Si tu veux lire quelque chose sur un autre type de serial killer, je t'invite à venir jeter un oeil à mon blog!
A bientôt et merci!
Marie